Depuis 2008, Brünnhilde Dandin a créé l'institut "Ki suis-je?" dans les Yvelines. Dans un cadre paisible, à l'orée de la forêt enchantée de Rosny-Sur-Seine, elle vous accueille pour voyager au cœur de votre réalité énergétique, nommée "Ki" en japonais.

"J'ai donné son nom à mon institut en résonance à cette quête qui m'anime depuis l'enfance : trouver et devenir qui je suis vraiment...
Formée par mes expériences personnelles de vie et par ma rencontre avec la vision taoïste du monde, j'ai pris conscience que j'étais l'union de mon corps ( le Yin, l'énergie condensée en matière) et de mon esprit (le Yang, l'énergie sous sa forme la plus subtile).
Cette union m'a inspiré le nom de mon institut : "Ki suis-je?", qui porte en lui la question et la réponse, tapie, comme un trésor.
Je propose de vous accompagner dans votre voyage intérieur, à travers des séances individuelles : Shiatsu, Reiki, onction de relaxation à l'huile, guérison avec les Anges.
Ces séances sont une occasion de rééquilibrer la circulation de votre énergie, de guérir des aspects de votre vie, mais aussi d'expérimenter cette union du corps et de l'esprit que l'on ressent lorsque notre corps physique est pleinement détendu, que les tensions mentales ou émotionnelles sont dissipées et qu'il ne reste que la plénitude d'être simplement présent à Soi, merveilleusement blotti et accueilli "chez soi" , dans son corps.
Enfin, je propose régulièrement des Ateliers thématiques en groupe pour explorer l'univers de l'énergie, du Chamanisme, des Anges et de la méditation."
Brünnhilde

Pour plus d'informations sur les soins et les ateliers, rendez-vous sur les différentes pages et articles du blog!


mardi 7 mars 2017

L'Ampuku en Shiatsu (ou massage du Hara)

Le Shiatsu offre en tant que discipline énergétique une multitude de gestes qui permettent d'améliorer la circulation de l'énergie vitale (nommée Ki en japonais) dans le corps. (Voir pour cela l'article "Qu'est-ce que le Shiatsu?"). En voici un aspect qui s'adresse à une zone fondamentale du corps selon les principes de la Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC), à savoir le Hara. 


Qu'est-ce que le Hara? 

Le Hara est un mot japonais qui signifie "ventre" et recouvre une zone énergétique recouvrant globalement l'abdomen. Il est considéré dans les principes de la MTC comme le centre vital de l'être humain. Son centre se situe en un point d'acupuncture appelé Qihai , c'est aussi le centre de gravité du corps. La zone du Hara permet au praticien en Shiatsu de compléter son bilan énergétique afin de déterminer un Kata pour la suite du Shiatsu (Voir aussi l'article "Comment se déroule une séance de Shiatsu?").

Comment se déroule l'Ampuku (ou massage du Hara) ?

L'Ampuku est une technique développée au Japon par Shizuto Masunaga (Ampuku = Thérapie du Hara). Son déroulement est le suivant : la personne s'allonge sur le dos et le praticien va effectuer une prise de contact en posant délicatement ses mains sur le Hara afin de permettre à toute région de se détendre. Puis le praticien va rechercher l'état des différentes zones énergétiques du Hara (elles peuvent être parfois "trop pleines d'énergie" (ou Jitsu en japonais) ou bien "trop vides d'énergie" (ou Kyo en japonais). En fonction du bilan obtenu, toutes sortes de mouvements, pressions, rotations, vibrations, plus ou moins appuyés vont être appliqués sur l'ensemble de la région.

Quels sont les bienfaits de l'Ampuku ?

 Les bienfaits de cette technique se résument en deux axes : Nettoyer et Voyager en soi-même.

  • Nettoyer : En premier lieu, l'Ampuku permet d'améliorer la circulation énergétique dans le Hara pour éviter le retour du stress dans le système nerveux. Selon le Dr Nicole Tremblay, "Les pressions, les tiraillements, les distorsions, les contractions, la toxicité créent dans l'abdomen un cercle vicieux de tensions pouvant aller jusqu'à empêcher la communication nerveuse dans le plexus lombaire et sacré". Cette région peut en effet devenir un lieu de cristallisation émotionnelle et causer nombre de désagréments physiques (distensions, douleurs sourdes ou aïgues, altération du transit, spasmes etc...) L'Ampuku s'avère donc un excellent moyen d'améliorer la circulation énergétique de cette région et lui permettre de se nettoyer, de se libérer de la pollution des émotions négatives, d'évacuer le stress et les toxines.

  • Voyager en soi-même : En second lieu, l'Ampuku facilite le retour à la conscience des émotions enfouies dans ce que la MTC appelle l'inconscient viscéral. En effet, le Hara bien connu des adeptes des arts martiaux a la capacité de stocker l'énergie vitale et ancestrale, mais il a aussi la faculté de stocker la mémoire sensitive et émotionnelles du passé. Ce travail d'introspection se fait à l'intérieur de la personne, qui décide librement si elle souhaite ou pas garder pour elle son expérimentation.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire